Pétrole (trop) cher et aménagement du territoire

Les réserves de pétrole facile à extraire et à raffiner s’épuisent. Le prix des produits pétroliers augmente et ne va cesser d’augmenter, qu’il s’agisse du mazout de chauffage ou des carburants (essence et diesel).
Depuis une soixantaine d’années, nous avons aménagé notre territoire, construit nos logements, localisé nos emplois et nos commerces, organisé notre mobilité et développé notre agriculture sur la base d’un pétrole abondant et bon marché.
La CPDT a évalué les conséquences d’un doublement du prix du pétrole sur le territoire et comparé différents scénarios d’adaptation. Les communes s’adapteront plus ou moins facilement selon le type de mobilité et le type de logements, mais aussi bien entendu selon le niveau de revenus de leurs habitants. L’agriculture va évoluer vers d’autres formes d’exploitation.

D'autres publications pourraient vous intéresser

Février 2005
Mai 2024