Skip to content
Accueil > Recherches > En cours > Recherches en cours > Tourisme et territoire: gérer le passé et préparer l'avenir (R.4)

Tourisme et territoire: gérer le passé et préparer l'avenir (R.4)

La DPR 2019-2024 mentionne à propos du secteur du tourisme qu’il est nécessaire :

  • « de mener une politique d’aménagement du territoire permettant un développement plus cohérent et donc plus attractif de l’espace touristique wallon » ;
  • « d’identifier les zones de loisirs bien localisées et à fort potentiel de développement ».

Le secteur du tourisme est également concerné par les affirmations suivantes, toujours extraites de la DPR 2019-2024 :

  •  « Examiner la possibilité et les modalités pour convertir certaines zones de loisirs résiduelles en zones d’habitat à caractère rural » (logement) ;
  • « Freiner l’étalement urbain » (développement du territoire) en suivant notamment l'objectif suivant : « Maintenir, réutiliser ou rénover le bâti existant ».

La première année de recherche a mis en évidence que parmi les changements structurels (sanitaires, sociotechniques, environnementaux, démographiques et culturels) susceptibles d'influencer l'évolution du système touristique wallon (la demande, l'orientation des flux, l'offre effective et les pratiques touristiques), les crises engendrées par le Covid-19 joueront vraisemblablement un rôle majeur à court terme notamment sur la santé économique de certaines activités touristiques. 

Actuellement les zones de loisirs au Plan de secteur sont loin d’être toutes mises en œuvre. La première année de recherche a ainsi permis d'identifier que plus de la moitié de la superficie de ces zones était dédiée à des utilisations agricoles ou sylvicoles et que les terrains résidentiels y occupaient des surfaces non négligeables. Aussi, leur localisation et leur taille ne sont pas toujours optimales tant au niveau des contraintes et des risques auxquels elles sont confrontées (biodiversité, aléa d’inondation, accessibilité…) que des besoins du secteur (par ex : certains projets nécessitent des superficies importantes). Les zones de loisirs soumises à des contraintes fortes et non mises en œuvre offrent ainsi des opportunités pour d’autres affectations et peuvent participer aux processus de compensations planologiques, comme le montrent les résultats obtenus en 2020.

En outre, les évolutions législatives récentes (CoDT) et celles des pratiques (du monde agricole ou entrepreneurial par exemple) ouvrent la porte à une diffusion de la fonction touristique au sein de nombreuses affectations du plan de secteur. Une réflexion sur les moyens d’encadrer la fonction touristique sur le territoire wallon, en visant son développement cohérent, risque de s’imposer rapidement.

Poursuivant et capitalisant sur les acquis de l'année précédente, la recherche "Tourisme et territoire" de 2021 et 2022 visera deux objectifs généraux :

  • Poursuivre l’identification des besoins territoriaux du secteur du tourisme en les confrontant avec les disponibilités et contraintes du territoire. 
  • Etudier l’apparition et les trajectoires des friches touristiques afin d’être en mesure de les anticiper et de proposer des reconversions pertinentes.

Recherche: 
Année: 
Image: