Skip to content
Accueil > Recherches > En cours > Recherches en cours > Dynamiques économiques émergentes et nouveaux enjeux territoriaux (R.2)

Dynamiques économiques émergentes et nouveaux enjeux territoriaux (R.2)

A travers cette recherche, la CPDT vise à contribuer à la mise en œuvre de différents objectifs du Gouvernement wallon, exprimés dans la DPR 2019 – 2024 :

  • L’engagement à une transition économique et industrielle
  • Le soutien à une stratégie de spécialisation intelligente
  • Le soutien à l’économie circulaire et à la transition numérique 
  • La localisation d’activités économiques dans les centres urbains et ruraux
  • La volonté d’amplifier l’attractivité des villes
  • La création d’emplois considérée comme « une clé de voûte du redéploiement wallon »

Différentes dimensions du développement territorial seront abordées par la recherche :

  • L’évaluation des besoins en proximités des entreprises actives dans les secteurs émergents,
  • Les besoins et attentes des nouvelles entreprises en matière d’immobilier et de foncier à vocation économique d’un point de vue qualitatif et quantitatif,
  • L’intégration de ces dynamiques au sein des tissus urbanisés,
  • Le potentiel du marché du seconde main, question déjà abordée par l’UWE, sachant que le nombre de bâtiments vides apparait sans cesse croissant, ce qui inclut la dimension de l’information relative à l’offre disponible,
  • Le potentiel de requalification des SAR, moins subsidié depuis le nouveau Décret « Parc d’activité économique » du 2 février 2017,
  • La question des usages temporaires et mutualisés, sans cesse croissants,
  • Les lieux dédicacés à la créativité du type « Lab »,
  • Les lieux dédicacés aux travailleurs nomades de type coworking, tiers lieux  et autres,
  • La question des lieux hybrides (New Ways of Working ou “NWOW”),
  • L’évolution des besoins fonciers sur le plan quantitatif en zone d’activité économique 

L’objectif général de cette recherche est de s’interroger, d’une part, sur la façon dont le territoire peut favoriser le développement de ces nouvelles dynamiques et, d’autre part, sur la façon dont celles-ci peuvent contribuer au développement local et à la structuration des territoires wallons.

La première année de recherche aura permis de :

  • Définir les concepts étudiés ;
  • Etablir l’état de l’art relatif à ces nouvelles tendances et en préciser le périmètre ;
  • Mesurer l’importance et préciser la localisation de ces dynamiques au départ d’une analyse quantitative menées aux échelles communale et infra-communale, au départ d’un carroyage d’1 km². 
  • Examiner les différentes politiques de soutien et promotion de ces dynamiques aux niveaux régional, fédéral et européen ;
  • Mener un benchmarck au sein des régions et pays voisins (Région de Bruxelles-Capitale, Flandre, France, Grand-Duché de Luxembourg et Allemagne) ;
  • Etablir les premiers enseignements relatifs à la localisation de ces dynamiques.

La deuxième année sera essentiellement consacrée à l’insertion territoriale de ces dynamiques. Elle comprendra les volets suivants :

  • Volet 1 – Analyse des concepts territoriaux ;
  • Volet 2 - Examen des stratégies des acteurs du développement et de l’animation économique ;
  • Volet 3 – Analyse des comportements, besoins et attentes des entreprises ;
  • Volet 4 – Enseignements et recommandations ;
  • Volet 5 - Publications

 > Le rapport scientifique de la première année de recherche (2020)

Recherche: 
Année: