Skip to content
Accueil > Recherches > En cours > Recherches en cours > Atlas des paysages de Wallonie (R.4)

Atlas des paysages de Wallonie (R.4)

Plaine et bas-plateau limoneux hennuyers

La Wallonie a choisi, pour respecter ses engagements internationaux, de se doter d’un outil de connaissance, de gestion et de sensibilisation pour ses paysages à destination d’un large public et a lancé la collection des « Atlas des paysages de Wallonie »

La ratification de la Convention européenne du paysage par la Wallonie en 2001 engage celle-ci à définir et mettre en œuvre des politiques du paysage visant la protection, la gestion et l’aménagement de ceux-ci, notamment à travers des mesures de sensibilisation, de formation et d’éducation, d’identification (analyse des caractéristiques des paysages et des dynamiques et pressions qui les modifient) et de qualification. Cette convention insiste sur l’importance de tous les paysages, qu’ils soient urbains, ruraux, naturels, industriels, de qualité, ordinaires ou dégradés.

Parmi les mesures mises en œuvre en Wallonie pour atteindre ces objectifs, les Atlas des paysages constituent des outils de référence. À travers l’identification d’enjeux et d’objectifs paysagers ainsi que par l’évocation de pistes d’action, ils constituent des outils d’aide à la gestion. Ils complètent les initiatives développées par les structures locales en les inscrivant dans un cadre plus large.

La Wallonie est découpée en treize ensembles paysagers (grands types de paysages wallons). Six d’entre eux sont traités dans cinq atlas déjà parus. Ils couvrent plus de la moitié du territoire wallon, 53% du territoire pour 1 760 000 habitants. Le sixième tome de la collection consacré à la vallée de la Meuse est à la mise en page.

La recherche proposée vise à poursuivre le travail d’élaboration des « Atlas des paysages de Wallonie » en réalisant un nouveau tome, tout en continuant à participer à des activités de diffusion de la collection.

Les travaux 2016 dans le cadre de l’Analyse contextuelle du Schéma de développement du territoire (SDT) ont montré de grandes zones encore privées de tout type d’identification paysagère : la plaine et le bas-plateau limoneux hennuyers (région de Mouscron,Tournai, Ath, Soignies) ; les vallonnements brabançons (région de Waterloo, Wavre) ; la Fagne-Famenne ; l’Ardenne du nord-est. L’ensemble de la plaine et du bas-plateau limoneux hennuyers est proposé comme 7e tome de la collection des « Atlas des paysages de Wallonie ».

L’ensemble paysager « Plaine et bas-plateau limoneux hennuyers » couvre 13,4% du territoire de la Wallonie, accueille 13,4% de sa population et englobe comme principales villes Tournai, Ath, Soignies et Thuin.

Les caractéristiques marquantes de cet ensemble sont les suivantes :

  • L’Escaut, fleuve européen stratégique
  • Tournai, une des plus ancienne cité de Belgique témoignant d’un riche passé
  • 3 Parcs naturels : Plaines de l’Escaut, Haut Pays et Pays des collines
  • Vues longues dans un paysage agricole de labours
  • Habitat semi-dispersé comprenant des grandes fermes avec une emprise de l’urbanisation encore modérée
  • Influence française dans l’architecture
  • Nombreuses carrières
  • Effets frontières avec la Région flamande et la France

Responsable scientifique
Marie-Françoise Godart

Chercheurs
Stéphanie Quériat, Etienne Castiau

Président du comité d'accompagnement
Mireille Deconinck, Attachée, D.G.O.4 Direction Générale Opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie

Chercheurs

Recherche: 
Année: