Skip to content
Accueil > Publications > Note de recherche > Note de recherche 48

Note de recherche 48

Pelouses calcaires

Deux années de recherche consacrées à la biodiversité sous l'angle des dynamiques écosystémiques ont permis le développement d’une cartographie de la végétation potentielle (carte des ‘climax’) et d’une méthodologie d’évaluation de la portance écologique du territoire pour une espèce ou un groupe d’espèces. La troisième et dernière année de recherche a ouvert l’opportunité de mener un exercice démonstratif du caractère opérationnel de ces résultats. Les pelouses calcaires sont apparues comme particulièrement propices à cet exercice, compte tenu de leur rareté, de leur fragilité et des coûts impliqués par leur préservation.

Concrètement, la cartographie des climax a permis l’identification de la trame territoriale potentiellement propice aux espèces des pelouses calcaires. La méthodologie d’évaluation de la portance écologique du territoire a ensuite été paramétrée en fonction des spécificités des pelouses, puis appliquée au territoire identifié comme pertinent et décrit par un référentiel d’occupation du sol, également développé au cours de la recherche, qui optimise la description de la composante biologique des sols et est représentatif de leur état en 2010.

La cartographie finale objective l’intérêt relatif des différents lieux du territoire wallon du point de vue des pelouses calcaires, et constitue ainsi très concrètement une aide à la décision pour orienter les dépenses de préservation de leur réseau écologique spécifique.

Texte intégral: 
Fichier attachéTaille
PDF icon nr48_final_corrige.pdf2.14 Mo
Mots clés: 
Classement thématique: 
Portrait