Skip to content
Accueil > Publications > Les archives > Les archives

Les archives

Territoires wallons Consignes

ne nouvelle revue

Objectifs et ambitions

Public-cible

Instructions aux auteurs des communications scientifiques

Pour tous 

Pour soumettre un article

_______________________

Une nouvelle revue

Territoire(s) wallon(s) est une revue scientifique qui constituera un nouveau canal de diffusion de l’état de la recherche en développement territorial. Elle est ouverte à tout acteur du développement territorial, qu’il soit universitaire, agent de l’administration, chercheur de la CPDT ou d’autres horizons.

Objectifs et ambitions

Cette revue nourrit une triple ambition :

  • vulgariser la recherche wallonne en développement territorial par une communication de qualité scientifique,
  • fournir une tribune aux acteurs du développement territorial et du développement régional,
  • et devenir une référence en la matière

Les articles veilleront tout à la fois à :

  • s’adresser à un lectorat wallon de chercheurs mais aussi de gestionnaires et de décideurs
  • assumer l’image « wallonne » (et même d’œuvrer à sa construction)
  • avoir un lien avec la Wallonie
  • se centrer sur les enjeux et les perspectives plutôt que sur des questions méthodologiques
  • alimenter le débat par un apport tant scientifique que politique, rationnel et argumenté
  • l’objectif est, dans le cadre d’une Wallonie plurielle, d’ouvrir le débat sur la contribution des uns et des autres au développement commun.

Territoire(s) wallon(s) a pour ambition d’alimenter un espace public de réflexion sur le développement territorial wallon.

Les articles seront de trois types : communications scientifiques, articles (ou notes) d’information, débats et propositions d’action.

Public-cible

Le public visé est à la fois généraliste et averti. Chercheurs, administratifs, bureaux d’études, décideurs locaux, associations… Territoire(s) wallons(s) veut être une revue à vocation régionale et internationale, à la fois par le niveau des articles et par l’intérêt pour des lecteurs « extérieurs » (aux matières régionales).  

Instructions aux auteurs des communications scientifiques

Structure des articles
Les articles soumis à  "Territoire(s) wallon(s)" pourront être de trois types :

  • les communications scientifiques
  • les articles de débat et les propositions d’action
  • les articles d’information (données, existant, carto)

Les communications scientifiques et les articles de débat ne dépasseront pas dix pages de texte (soit 25000c max), hors illustrations. Les notes informatives, basées sur une carte ou des données, seront accompagnées d’un texte bref (1500 c).

Tous les articles soumis comprendront - dans la mesure du possible - les éléments suivants :

  • Titre
  • Sous titre (s'il y a lieu)
  • Noms et prénoms des auteurs, suivis de leur affiliation institutionnelle
  • Adresses institutionnelles
  • Résumé d’une dizaine de lignes en français, et une traduction en anglais (ou l’inverse si l’auteur s’exprime en anglais)
  • Les illustrations seront légendées en français
  • Mots-clés (de trois à huit) et leur traduction en anglais

Pour tous 

Notes de bas de page

Les notes dites "de bas de page" sont à éviter. Leur nombre sera de huit au maximum. Pour les insérer, utilisez la fonction Insertion/Note de bas de page de votre traitement de texte. Si une note de bas de page comporte des éléments bibliographiques, références de logiciel ou de site Internet, suivre les règles indiquées plus loin.

Références bibliographiques

La présentation de la bibliographie se conformera à la norme internationale ISO 690 (ISO, 1987). La liste des références bibliographiques citées dans le texte est présentée en fin d’article. Les références sont classées par ordre alphabétique du premier auteur et par ordre chronologique pour un auteur donné. L’auteur unique précède l’auteur accompagné d’un co-auteur ; suivent, dans l’ordre chronologique, les références de cet auteur accompagné de ses coauteurs.
Les titres des périodiques sont abrégés selon la norme ISO 833 (ISO, 1974). Ceux qui ne comportent qu’un seul mot ne s’abrègent pas.
Pour les monographies, les éléments suivants sont essentiels : auteur, année, titre, édition (si différente de 1 e), lieu de publication, éditeur.
Les comptes rendus de conférences sont traités comme des monographies ; de plus, ils mentionneront si possible le lieu, la date de la réunion et le(s) éditeur(s) scientifique(s).
Les citations d’articles “ sous presse ” ou “ acceptés ” peuvent être incluses dans la liste, mais non les documents “ en préparation ”, “ soumis ” ou “ communication personnelle ” qui, à la rigueur, pourront être cités dans le texte.

Exemples :

ANONYME (1998). Guide des auteurs. Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 1998 2 (2), 151-153
DONNAY J.P. (1997). Consignes de rédaction des TFE. Site du département de Géomatique de l’Université de Liège (http://www.geo.ulg.ac.be), consultation le 09 mars 1999.
GARSOU M., TROUSSON M. (1998). Ecrire pour être lu. Ministère de la Communauté française de Belgique.
IMPRIMERIE NATIONALE (1990). Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale 3 e ed.
ISO (1974). Documentation - Liste internationale d’abréviations de mots dans les titres de périodiques. Norme internationale ISO 833-1974 (F). Genève : Organisation internationale de Normalisation.
ISO (1987) Documentation - Références bibliographiques - Contenu, forme et structure. ISO 690 : 1987 (F). Genève : Organisation internationale de Normalisation.
SHUWER P. (1994). Traité pratique d’édition. Editions du cercle de la librairie.

Illustrations ( graphiques, planches, photographies, tableaux, etc.)

  • UNE IMAGE VAUT MILLE MOTS !
    Si vous avez des photos pour illustrer votre article, joignez-les à votre texte ! 

N’oubliez pas le nom et les coordonnées du photographe et des personnes photographiées et la légende. Les photos doivent être libres de droits, et les personnes photographiées doivent avoir donné leur consentement écrit.

  • Les photos et les illustrations seront fournies en format TIFF ou JPEG haute définition (résolution minimale : 300 dpi), EPS (non approprié aux images contenant du texte), Adobe Photoshop et Illustrator. Leur format ne dépassera pas leur taille utile, à savoir max. 160mm sur 240mm. Éviter les documents sous Power Point. Les figures doivent être fournies séparément, dans le fichier natif, en aucun cas incorporées dans le fichier texte. La résolution devra être suffisante pour l’impression (proscrire absolument les images de qualité « écran », en 72 dpi).
  • Les illustrations seront légendées en français et en anglais.

Consignes cartographiques
Dans la mesure du possible, les auteurs sont invités à inscrire leur production cartographique originale dans les consignes reprises dans les documents ci-joints :

Pour soumettre un article

Dominique Costermans
Tél : + 32 (0)10 472189
E mail : dominique.costermans@uclouvain.be

Mots clés: 
Portrait